La Bibliothèque I
La Bibliothèque I
acrylique sur toile 45 x 65 cm – 2009
Les yeux clos, sans effort, inhalant l'air circulant parmi ces magnifiques et historiques ouvrages, le plus simple des êtres peut ici facilement voyager sans peine.

Son imagination partant vagabonder dans des mondes connus et explorés de lui seul, dans un silence lui appartenant et que lui seul sait écouter, l'effet temporel perd ici toute notion existentielle.
Liberté totale, voyage interminable dans des impossibles réalités créées par son imagination.

Dehors, rien ne peut perturber cet éphémère voyageur. Il est là, certes, mais sans être là… Et là où il est, ou même censé être, personne ni rien ne peut venir le chercher car immergé dans cette impassible création songeuse personnelle.

Son dernier regard éveillé s'étant oublié sur les formes abstractives composées par les ouvrages, sur un rayon trop souvent sollicité certainement, reste ainsi son dernier souvenir physique de sa sévère réalité de tous les jours.


Fermant les yeux, son esprit ayant alors emprisonné son âme, ensemble, avec pour seule attache dans la réalité physique l'odeur du vieux cuir et du vieux papier, il s'est laissé absorber dans un voyage qu'il espère et souhaite éternel.
Son bien être est alors à l'extase…

Rien ne peut assurer cependant que son imagination ait pris source sur la lecture d'un de ces ouvrages.
L'environnement, bain de rêveries et d'histoires parfois très détournées de la réalité, si favorable au rêve et à la création dans l'imaginaire, ne peut accepter la victoire de cette même rude vérité.

Ne suffit-il pas seulement à la force du monde des songes, de simplement clore les yeux, laissant son esprit voyager et ainsi "créer" aisément des mondes chimériques, utopiques et impossibles autrement ?
N'est-ce pas là l'image des grandes ambitions composées dans l'esprit de ce voyageur ?
Quelle autre magie en delà de ce serein silence et ce monde de l'imaginaire peut alors habiter ce lieu ?

Vide, il n'aurait raison d'être…
Aucun voyage n'y serait alors possible…
Ici, le plus grand des trésors n'est alors pas sur papier ou autre.
Il est immatériel, invisible et seul le ressenti de l'âme peut l'approcher.
Le silence, la sérénité, la porte ouverte à la création et au voyage dans son propre esprit. La liberté de voler, de plonger dans les plus profonds océans, d'immerger dans les entrailles de la terre… D'aborder tout le possible mais et surtout tout l'impossible.

De créer l'inexistant et d'avoir la liberté de le détruire ou de le modifier selon ses propres volontés et désirs…

Lieu unique… Endroit mythique…
Et si un jour, alors, par hasard, un de ces ouvrages s'ouvre, au fil de ses pages, sa lecture s'ajoutera à l'imagination, à la mémoire, à la vie…
au voyage…

Copyrigth © www.120nitay.fr - tous droits réservés- toute reproduction interdite